BOUSCULER LES NORMES

Amsterdam Fashion Institute

La styliste Sarah Bruylant mélange le conceptuel et le technique, joue avec les couleurs et des formes exagérées pour donner une touche d’espièglerie à la mode. Elle a attiré notre attention lors de la remise du prix Lectra AMFI 2016. C’est avec joie que nous avons plongé dans l’univers de cette jeune styliste !

POURQUOI AVEZ-VOUS CHOISI D'ETUDIER LE STYLISME ?

J’ai toujours été attirée par la mode. Je pense que c’est une magnifique façon de communiquer, de véhiculer ses idées et d’affirmer son point de vue. Plus jeune, j’étais certaine d’étudier le droit ou l’histoire de l’art à l’université, mais après le lycée j’ai décidé de faire une tentative dans la mode. C’était il y a six ans et j’y suis toujours !

 

POURQUOI AVEZ-VOUS CHOISI L'AMFI POUR POURSUIVRE VOS ETUDES ?

Après le lycée, j’ai étudié le stylisme en Belgique, puis j’ai effectué un stage chez un créateur installé à Amsterdam. Au cours de mon stage, j’ai entendu parler de l’l’AMFI et voulu en savoir plus. Je me suis rendue à une de ses journées portes ouvertes et, après en avoir appris davantage, j’ai senti que c’était l’école idéale pour moi. Elle allie parfaitement les aspects créatif et commercial de la mode. J’étais sûre de pouvoir devenir créatrice en y étant élève.

 

12068835_1077248345632725_3454466178932484808_o.jpgPARMI TOUTES VOS CREATIONS QUELLE EST CELLE DONT VOUS ETES LA PLUS FIERE ET POURQUOI ? 

C‘est un look de ma collection été 2015, lorsque je faisais partie du programme 3D HyperCraft. Je me sens vraiment proche de cette collection car elle a nécessité un énorme travail et ce processus m’a réellement aidée à devenir créatrice. J’adore ce look surtout à cause des couleurs et de l’humeur qui s’en dégage. J’ai peint le tissu avec mes mains en utilisant de la gouache. J’ai travaillé sur les proportions des vêtements de manière à les exagérer : le pantalon fait quasiment 1,5 mètre de long et la veste est très courte, alors que les épaules montent jusqu’à la tête et la perruque mesure 40 cm de long.

 

OU PUISEZ-VOTRE INSPIRATION ?

Elle vient de partout, mais surtout des gens que j’observe autour de moi. Les gens sont à la fois fascinants et drôles. J’adore les analyser et je me retrouve toujours à penser à toutes les personnes que j’ai rencontrées au fil de la journée.

 

UUELS(S) CREATEUR(S) ADMIREZ-VOUS ?

Pour être honnête, je préfère les créateurs – et la mode en général – des années 80 et du début des années 90. J’aime beaucoup l’ancienne Maison Margiela et je surveille de près les créations de Dries Van Noten, Comme des Garçons et Demna Gvasalia.

 

SI VOUS POUVIEW DINER AVEC TROIS CREATEURS (MORT OU VIVANTS)? LESQUELS CHOISRIEZ-VOUS ET POURQUOI ? 

C’est une question difficile !

Je dirais Rei Kawakubo, Martin Margiela et Walter Van Beirendonck. Rei Kawakubo car je l’admire vraiment et je parie que le fait de la rencontrer et d’échanger avec elle serait une véritable source d’inspiration. Martin Margiela car il a toujours été mon créateur préféré et j’ai des milliers de questions à lui poser. Walter Van Beirendonck parce que je respecte son travail et qu’il a l’air très gentil, j’aimerais beaucoup être amie avec lui en fait !

 

LORSQUE VOUS AVEZ DECOUVERT MODARIS 3D DE LECTRA, QUELLE A ETE VOTRE PREMIERE IMPRESSION ?

22_sarah_bruylant_0.pngJ’ai entendu parler de Lectra pour la première fois il y a cinq ans, lorsque j’étudiais le patronnage en Belgique. Je l’ai utilisée pour la première fois au cours de ma deuxième année à l’AMFI. Au début, tout était confus pour moi : ce n’était pas facile et il m’a fallu quelques semaines pour comprendre comment cela fonctionnait. Puis j’ai réussi à simuler un vêtement très simple que j’avais créé et soudain tout s’est parfaitement mis en place et semblait évident !

 

APPRENDRE A UTILISER LES SOLUTIONS LECTRA VOUS A-T-IL AIDE EN TANT QUE CREATRICE ?

Je pense que j’ai gagné en créativité car j’ai commencé à penser et aborder mes créations de manière différente. Je peux aller bien plus loin dans mes concepts tout en gagnant en efficacité et en temps. Cette solution est également intéressante pour le choix des tissus. Je peux simuler mes tissus dans le programme, les visualiser sur le mannequin virtuel et tester de nombreuses combinaisons !

 

SI DECRIVIEZ LA TECHNOLOGIE LECTRA EN TROIS MOTS, QUELS SERAIENT-ILS ?

  1. Illimitée
  2. Visionnaire
  3. Challenging

 

POUVEZ-VOUS NOUS EN DIRE UN PEU PLUS SUR VOTRE STAGE ACTUEL ?

En février [2016], j’ai débuté un stage de cinq mois dans l’atelier de Viktor & Rolf. Je suis ravie car l’atelier est l’endroit où tout se passe, ce qui signifie que je suis au centre de tout ! J’ai voulu faire un stage chez eux car j’adore les positions qu'ils ont adoptées sur la mode et l’art dans le cadre de leur précédente collection. Leur travail est aussi généralement très technique, ce que j’apprécie également beaucoup. Actuellement, je travaille sur la collection haute couture à venir, qui sera présentée à Paris en juillet. J’ai hâte de voir le résultat final. Je n’arrive toujours pas à croire que je participe à la création d’une collection aussi fantastique !

 

AVEZ-VOUS DES CONSEILS A DONNER AUX ETUDIANTS EN CREATION DE MODE ?

Travaillez encore plus, faites-en toujours plus!

 

tumblr_nxpbq0mgie1u8tpy6o1_1280.jpg           tumblr_nxpbipfdwy1u8tpy6o1_1280.jpg